AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 hommage merité

Aller en bas 
AuteurMessage
jokawa
je pose le genou
je pose le genou
jokawa

Nombre de messages : 847
Age : 38
moto : kawa
Date d'inscription : 21/05/2007

hommage merité Empty
MessageSujet: hommage merité   hommage merité EmptyMar 14 Aoû - 13:37

l'etat francais dans sa politique "anti-motard" n'as pas daigné rendre hommage a cet homme.

5 minutes suffisent pour ne plus l'oublier:


Citation :


En 1999, un terrible incendie a transformé le tunnel du Mont Blanc en un véritable enfer, ou 39 personnes périrent. Parmi les personnes prises au pièges des flammes, une dizaine ont survécus et toutes ont eu les mêmes paroles « C’est un motard qui m’a sauvé la vie ». Mark Gardiner, un journaliste canadien est partit sur les traces de Spadino, un fantôme qui a donné sa vie pour celle des autres.

</STRONG>Ce motard s'appelait Pier Lucio Tinazzi, il etait chargé de la sécurité du tunnel du Mont Blanc, son travail consistait a traverser régulièrement le tunnel pour s’assurer de la fluidité du trafic. On employait des motards car ils pouvaient se faufiler aisément entre les voitures pour éviter les bouchons.

</STRONG>Au moment tragique ou le camion prit feu, Pier Lucio se trouvait a l’extérieur, coté français, tandis que tout le monde tentait de fuir le brasier, il prit sa BMW K75 pour s’engager dans le tunnel a la recherche de survivants. Bien avant que d’autres véhicules aient pris feu a leur tour, le semi remorque responsable de la catastrophe dégageait a lui seul une telle chaleur qu’il était alors quasi impossible de s’engager dans le tunnel sans risque de mourir rapidement carbonisé ou asphyxié par l’épaisse fumée noire et toxique.

</STRONG>Dans de telles conditions, on peut se demander comment le motard italien a réussi a s’orienter et retrouver des automobilistes dans ce piège.

</STRONG>Naviguant au jugé, parmi les carcasses en flammes, Tinazzi fit d’incessants aller-retour de 12 kilomètres, ramenant a chaque fois un passager.

</STRONG>Il resta en contact radio avec les secouristes italiens pendant environ 1 heure. A sa dernière entrée dans la bouche du diable, il trouvât Maurice Lebras, un camionneur français inconscient, mais vivant. Tinazzi ne pu le charger sur sa moto, mais refusa de l’abandonner.

</STRONG>Dans son dernier message, il expliquât rapidement qu’il avait réussi a le traîner jusque dans l’abri no 20 et a refermer la porte coupe-feu. Il confirmait ensuite qu’il allait attendre la fin de l’incendie dans un autre abri. Malheureusement, quelques mètres plus loin, la BMW et son héroïque pilote se fondirent dans la chaussée du tunnel.

[color:7977=gray:7977]Une ou deux fois par an, la FIM frappe une médaille d’or qu’elle décerne a des motocyclistes d’exception. En 1999, elle a été attribué a Pier Luccio Tinazzi, a titre posthume. Le gouvernement italien l’a lui aussi décoré pour son acte de bravoure. Un an après la catastrophe, un club de motards a enfin sceller une plaque commémorative a l’entrée du tunnel, coté italien.

</STRONG>J’avais suivi l’histoire de ce drame dans les journaux et lu un court article sur « Spadino », et je voulais en savoir plus. Qui était-il vraiment ?

</STRONG>C’est pourquoi, en octobre 2003, je me suis engagé sur ces traces.

</STRONG>Sur la route d’Aoste, je découvre les splendeurs d’un décor sculpté par le temps, avec en tête, l’idée de rencontrer des personnes qui ont connu Pier Lucio Tinazzi, car je voulais vraiment comprendre ce qui s’était vraiment passé ce matin-la dans le tunnel. Mais plus encore, je voulais savoir si ces proches pouvaient l’imaginer capable d’une telle action.

</STRONG>Mauricio Branche, un de ses collègues chargé de la sécurité dans le tunnel, sera le premier a m’apporter un élément de réponse, il le décrivit comme un garçon très ordinaire, parfois même ennuyeux. Avant de travailler dans le tunnel, il aidait sa mère qui tenait un petit restaurant a Morgaix. Comme passe-temps, il ne lui connaissait que le jardinage.

</STRONG>Les gens du voisinage m’apprirent que Pier Lucio, surnommé « Spadino » (fine épée en italien) en raison de son extrême maigreur, avait une vraie passion pour la moto. J’aurais aimé savoir sur quelle machine il roulait pour son plaisir, mais son collègue fut incapable de me répondre. Il me conseilla de rencontrer la meilleure amie du motard héroïque. En le quittant, je me demandais comment quelqu’un qui fut si proche de lui pouvait en savoir si peu sur sa vie.

</STRONG>Même constat troublant après ma rencontre avec Eva : « Nous sommes devenus amis quelques années avant le drame, après que mon mari se soit cassé une jambe dans un accident de moto ». Comment était il vraiment ? « Molto bravo » (très brave), me confirme l’italienne, sans pour autant être capable de m’en dire beaucoup plus. Avant de nous séparer, je lui demande si elle possédait des photos de son ami. Tout ce que j’obtiens, c’est un tirage de mauvaise qualité et une vidéo de vacances, ou il apparaît comme un fantôme, rien de plus.

</STRONG>Le jour suivant je m’arrêtais au cimetière de Morgaix, un mémorial et sa photo de mariage lui rendent un discret hommage. Mon chemin me ramena ensuite vers le tunnel pour y rencontrer Michèle Tropiano qui était de service lors de l’incendie. Si quelqu’un devait savoir ce qui s’était passé dans la tête de Spadino ce jour la, c’était bien lui, car il recevait ses appels radio durant le drame.

</STRONG>Son portrait et ses mots pour décrire le drame furent les mêmes que ceux utilisés par Branche, il lui était impossible d’en dire plus sur «l’incident » car une enquête judiciaire est toujours en cours et le compte-rendu ne sera pas rendu public avant la fin de l’année 2004 voir 2005. « Tout ce que je peux vous dire, se contenta t’il d’ajouter, c’est que Spadino a fait de sa passion un métier».

</STRONG>La rencontre avec Daniela, sa soeur, ne m’en appris pas plus. Elle ne possédait aucunes photos de son frère. Une tentative du coté de leur mère restera sans suite. Elle me confirma qu’il était un garçon comme les autres et qu’il aimait la moto et ne vivait que pour ca.

</STRONG>« Un jour, il a refusé une promotion pour continuer a rouler ». Avant de nous quitter, elle me demanda si je voulais voir la médaille de la FIM qui rend hommage a Pier Luiggi. En tenant ce morceau de métal doré et froid dans la main, j’imagine qu’il représente un grand honneur pour un sportif.. « Elle est en or, mais ne vaut pas une vie » me souffle tristement Daniela, avant que nous nous séparions.

</STRONG>Le constat n’est donc pas très éloquent.

</STRONG>La vie de Pier Luccio Tinazzi était celle d’un motard très ordinaire qui n’a laissé aucune trace dans les mémoires, jusqu'au jour où il a volontairement franchi les portes de l’enfer, pour devenir un motard extraordinaire.

</STRONG>Finalement, qu’importe pourquoi nous choisissons nos héros. Comment nous les voyons en dit plus long sur nous même que sur eux.

</STRONG>La seule chose que je sais, c’est que la moto me fait ressentir exactement qui je suis. J’oublie les déceptions de la vie. Je ne suis ni fier ni inconscient. Je me contrôle simplement et je suis prêt a accepter ce que le destin me réserve. Nous croyons en ce que nous voulons bien croire, et personnellement, je veux bien croire ceci : Spadino ressentait la même chose que moi et c’est la moto qui a fait de lui un héros. Il était juste un motard parmi d’autre mais il a finit par être le meilleur d’entre nous. Tous comptes faits, je suis très heureux d’être aller a sa recherche, sinon, personne ne l’aurait su."

</STRONG>***

</STRONG>Auteur : Mark Gardiner


[center]</STRONG>[color=black]Chaque année les motards se retrouvent à l’entrée du tunnel pour rappeler à tous la générosité et le courage de Spadino en y apportant chacun une fleur.
Revenir en haut Aller en bas
syruce
je commence a pencher
je commence a pencher
syruce

Nombre de messages : 111
Age : 36
moto : 41 Quechua
Date d'inscription : 02/08/2007

hommage merité Empty
MessageSujet: Re: hommage merité   hommage merité EmptyMar 14 Aoû - 19:18

Crying or Very sad Crying or Very sad Snif pour ce pilote qui m'érite une plaque ...

et un botage de cul pour l'Etat BangHead
Revenir en haut Aller en bas
phoenix59188
Admin
phoenix59188

Nombre de messages : 2536
Age : 34
moto : Z1000 k6 full black full power
Date d'inscription : 08/05/2007

hommage merité Empty
MessageSujet: Re: hommage merité   hommage merité EmptyMar 14 Aoû - 20:27

oué un grand acte d'heroïsme qui lui a couté la vie
hommage a lui
et surtout grand respect car d'autre n'aurait rien fait

_________________
hommage merité Signph10

visite la page des GSXR
Revenir en haut Aller en bas
http://suzuki.motards.net
Invité
Invité



hommage merité Empty
MessageSujet: Re: hommage merité   hommage merité EmptySam 25 Aoû - 12:41

++ +) +) ++

sunny pour lui sunny


pig
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




hommage merité Empty
MessageSujet: Re: hommage merité   hommage merité Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
hommage merité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hommage aux 17 disparus
» Hommage Andy Irons
» hommage aux sapeur pompiers
» Hommage dans cheval magasine
» hommage a un carpiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
suzuki moto :: ce qui a changé le monde de la moto :: les grands noms de la moto-
Sauter vers: